Déplier l’intelligence collective

À bien des égards, la science n’est jamais à court d’idées. En témoigne cette expérience réalisée en 2008 après dix ans de marasme dans la recherche de la structure tridimensionnelle d’une protéine du virus du sida chez le singe : Foldit (« Plie-le »), est un jeu vidéo expérimental dans lequel des joueurs en ligne manipulent des protéines en alignant manuellement les acides aminés, en respectant certaines règles de base. Répartis en équipes, ils ont la possibilité de proposer cinq prédictions pour chaque séquence protéique.

Ce qu’un ordinateur n’a pas été capable de modéliser, l’intelligence collective l’a résolu en trois semaines. Ce n’est pas seulement la mise en commun des cerveaux qui en est responsable, mais aussi l’apport d’une vision extérieure qui a permis d’aborder la question avec recul et ingénuité.

FolditLe collectif Codesign-it! a lui aussi intégré ce nouveau regard : à l’instar d’un jeu d’échec, il y a derrière le déplacement d’une pièce une réflexion partagée par un grand nombre d’acteurs ayant anticipé auparavant toutes les combinaisons, de façon bien plus efficace que ce que permet le champ limité d’un seul individu.

L’intelligence collective n’a pas fini de nous surprendre dans sa prodigieuse faculté de démultiplier les possibles, d’en évaluer les conséquences, et de converger vers la case qui promet la meilleure chance de réussite.

 

Licence Creative Commons
Cette publication de Codesign-it! est mise à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution – Partage dans les Mêmes Conditions 4.0 International.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *