Challenge : Open Innovation

De plus en plus de grandes entreprises assimilent dans leur mode de fonctionnement le principe « d’innovation ouverte ». Cette formule d’innovation, basée sur le partage, les échanges et la diffusion des savoir-faire et des idées, encourage la coopération et l’enrichissement de l’entreprise par des apports extérieurs ou intérieurs multiples – partenaires (on parle d’innovation peer-to-peer), clients, startups…

Mathieu Lafaye et Richard Biquillon, résidents de Codesign-it! et co-fondateurs de Yoomap, sont intervenus dans la branche EuroTitres de Natixis (mandataire de conservation des titres de Bourse) en vue d’accélérer les pratiques d’innovation adoptées par l’entreprise.

Ils y ont lancé un challenge d’open innovation orienté sur la popularisation du monde des titres.

Quelles sont les règles du jeu ? Sur le même principe de partage, le but est de transformer les idées d’un état abstrait à celui de projet concret. Vingt-cinq participants de différents profils , collaborateurs de Natixis, ainsi que cinq experts internes du comité de direction ayant pour rôle de challenger les équipes de participants, se sont rassemblés pour participer au défi d’open innovation, organisé comme un challenge à l’issue duquel est désignée une équipe gagnante.

Celui-ci se déroule en trois étapes, à commencer par une phase d’idéation d’une semaine, durant laquelle les participants déposent et partagent leurs idées entre eux et avec les experts internes sur la plateforme Yoomap, … ce qui aboutit à une multitude d’échanges autour des 200 idées émises au terme de cette semaine de brainstorming.

Parmi celles-ci, trois sont sélectionnées pour la phase suivante, en fonction du nombre de votes qu’elles ont reçus de la part des participants et des experts.

Le comité de direction se réserve le droit d’en repêcher deux supplémentaires s’ils y ont détecté du potentiel.

Le 2ème tour peut commencer : les cinq porteurs d’idées se constituent alors en équipe et les vingt participants qui n’ont pas eu la chance de voir leur idée retenue y sont répartis.

C’est là que le travail de transformation des idées en projet est concentré à travers un parcours entrepreneurial en huit étapes : vision – parcours client – shaker – consolidation – maker (intervention de startups) – préparation de la présentation finale et de la mise en place du projet – préparation au pitch – dernier atelier de consolidation et pitch de présentation des cinq équipes devant le comité de direction et des dirigeants d’autres entreprises.

OpenInnovationLe choix de ce dernier permet alors à l’équipe gagnante de développer son prototype en quatre mois avec une startup partenaire.

Au cours de ce parcours, une vingtaine d’acteurs ont été invités par Yoomap à venir stimuler les idées de chaque équipe : consultants, entrepreneurs, industriels, startups…

L’open innovation est la consécration de la rencontre comme un moyen d’aller au bout de l’objectif qu’on s’est donné, en l’étoffant de toutes les forces croisées en route. Elle permet la mise en commun des expériences pour poser les bases d’une infrastructure solide.

Cette méthode, telle que l’ont appliquée conjointement Natixis et Yoomap, révèle le processus d’innovation sous un nouveau jour : à la fois comme une expérience et comme un défi.

Licence Creative Commons
Cette publication de Codesign-it! est mise à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution – Partage dans les Mêmes Conditions 4.0 International.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *