Prétotypage : zéro complexe, zéro prétexte

La magie de cette session a opéré à tous points de vue !
On se souviendra des chemins empruntés, de l’alignement des groupes autour d’un véritable storytelling sur fond de construction commune, du sentiment d’avoir vraiment touché du doigt ce que prototyper veut dire, d’une véritable expérience collective dans laquelle la confiance s’installe peu à peu, où chacun prend une place et participe et retrouve la joie de faire.

Ce matin-là nous avons pensé et communiqué avec nos mains pour partager nos idées et les transformer … et passé le prétexte et le trac de mal faire, nous avons osé et testé. Merci Frédéric, pari tenu !

(1) Panneaux Légers Ultra-Mobile Effaçables
(2) les cousins du Post-it qui se repositionnent sans coller par électricité statique


Restitution proposée par Sophie Sachnine, participante du Diplôme Universitaire Codesign.

Merci à Frédéric d’Incau pour son intervention !

Cette œuvre de Codesign-it! est mise à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution – Partage dans les Mêmes Conditions 4.0 International.

Licence Creative Commons

One thought on “Prétotypage : zéro complexe, zéro prétexte”

  • Merci pour cet article qui rappelle l’utilité (la nécessité) du prototypage. On pourrait y ajouter le nécessaire lâcher prise et laisser venir qui pourrait rendre plus noble la notion de bricolage associée à celle d’itération.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *