Rencontre avec un PEUL : le panache appliqué au codesign, ou le no-design ?

Rémi Sabouraud, passeur d’expérience utile et légère (PEUL) et membre du collectif Codesign-it, nous a inspiré par sa prose en alexandrin autour du personnage de Cyrano de Bergerac, sur ce que nous pourrons développer au service du codesign, comme : –       Accueillir l’imprévu et le célébrer comme une opportunité de créer et d’imaginer Oh, surprise[…]

Improvisation…

Oser… …faire confiance aux autres …mettre vos collègues en lumière, les aider à briller …vous en remettre à eux …s’interdire de s’excuser, sous peine de sortir du jeu …et être exclu mais pouvoir décider de rester quand-même …devenir l’animal de son choix …clarifier ses intentions …et puis surtout faire le con, de concert. S’apercevoir que[…]

What a feeling !

Cela se passe le mercredi 13 septembre après-midi, à l’AZAP, le lab d’innovation collaborative de FDJ (Française des Jeux), dernière journée caniculaire de 2016. Marion van Bommel, responsable innovation depuis mai dernier nous accueille. Elle veut partager avec nous l’œuvre d’une chorégraphe américaine grâce à 3 extraits vidéo. Cette chorégraphe est directrice du conservatoire du[…]

Prose Combat

Avec Vincent Avanzi, résident de Codesign-it!, conférencier et poète, la poésie devient vecteur de création en entreprise. Il s’attache à développer cette forme d’expression au sens premier, étymologique ; du grec poiêsis, à savoir création. Il fait du mot le premier lien entre l’art et le monde de l’entreprise. Le mot libère, il évoque, il[…]

Le voyage de Valentin

De la Malaisie, et par Skype, Valentin Boré, l’un des premiers codesigners français, résident de Codesign-it!, tient à nous faire partager son expérience. Son parcours semble non-linéaire, chaotique : étudiant en géologie, il se rend compte que cette spécialité, dans un cadre universitaire, n’est pas faite pour lui et que lui n’est pas fait pour être[…]

Pourquoi décaler notre regard ?

En nous relatant l’aventure d’un des chefs d’œuvre de Gustave Courbet « Un enterrement à Ormans », Catherine Foliot nous rappelle que « voir » le nouveau n’est pas une évidence. En effet, objet d’une polémique et d’un violent rejet lors de sa présentation au Salon de peinture (référence de l’Académisme ambiant), le tableau sera même refusé à l’exposition[…]

Dans les coulisses des Arts Florissants

Des Arts Florissants, on connaît la musique baroque, le moment éphémère des vibrations grandioses s’élevant de l’orchestre, la dernière note pincée par un violoncelle. On ne soupçonne pas toujours les coulisses, ni la vingtaine de salariés qui constituent le socle de l’association : leur travail en continu, longtemps après la fin du morceau, de l’administration à[…]