Redéfinir le collaboratif

Qu’est-ce que travailler en collaboration? Il serait facile de répondre par une expression courante : le collaboratif ? Discuter ensemble autour d’une table.

Que nous dit le dictionnaire ? « Acte de travailler ou réfléchir ensemble pour atteindre un objectif commun ».

Ce type de collaboration a bien sûr existé et demeure une façon d’agir en groupe. Mais les entreprises, organisations et collectifs en ont depuis longtemps testé les limites : discuter autour d’une table n’est souvent que le moyen d’affirmer ses opinions personnelles en restant fermé à celles des autres. Le face à face entre les membres d’une équipe est une attitude de confrontation, peu propice au consensus.

redefinirCollaboration2La collaboration a longtemps été freinée par la spécialisation en entreprise et par la segmentation des équipes, responsables à la fois d’une absence de communication et d’un manque de circulation des informations. Aujourd’hui, elle est en pleine évolution, alimentée par des méthodes innovantes et variées à l’interface entre plusieurs disciplines qui n’ont à priori pas grand chose en commun, mais permettent, une fois combinées, de résoudre différemment un problème.

De là vient cette volonté de revisiter sa définition :

La collaboration est un pas à franchir. C’est une logique de coopération, laquelle, une fois lancée, fait passer le cap vers une expérience nouvelle. Il ne s’agit pas seulement d’aboutir au consensus ou d’atteindre un but commun comme l’indiquait l’ancienne définition, mais d’outrepasser cet objectif en parvenant à un effet de synergie.

Revisiter la stratégie collaborative signifie transformer une posture de confrontation en une démarche de mise en commun des compétences individuelles. Les résultats sont souvent insoupçonnés : comment se douter au fil des conversations quotidiennes qu’un collaborateur côtoyé chaque jour peut vous apporter la clef du problème, simplement parce qu’il avait en main les connaissances qui vous manquaient ? C’est ce que les ateliers collaboratifs ou workshops permettent de révéler : une meilleure conscience des uns et des autres est indispensable au travail de groupe. La collaboration désormais signifie engager une réciprocité, et s’y adapter.

Quelle définition pouvons-nous alors proposer ?

Si l’on reprend la définition commune, ce n’est plus discuter autour d’une table, mais interagir, de façon dynamique, dans un groupe.

Quant à celle du dictionnaire, il serait temps de la remplacer par une vision plus actuelle : la collaboration est une démarche reposant sur la nécessaire interconnaissance des uns et des autres, en vue de surmonter les limites et de mettre à profit tout ce que l’imprévisible peut nous offrir.

Licence Creative Commons
Cette publication de Codesign-it! est mise à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution – Partage dans les Mêmes Conditions 4.0 International.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *