2 siècles d’innovation collaborative

Et si (presque) tout ce qu’on sait sur la pédagogie classique était à revoir ?

J’ai toujours trouvé la phrase de Gandhi « Soyez le changement que vous voulez voir dans le monde » incroyablement inspirante. Et après avoir vécu la première demi-journée du Diplôme Universitaire Codesign, je me rends compte que si ce D.U. pouvait se décrire, il utiliserait probablement les mêmes mots.

Je regarde autour de moi, 21 mars 2016, il est midi : je me trouve dans un champ non-linéaire et maintenant je sais que je croiserai 40 participants et 20 intervenants sur mon parcours.

60 personnes x 35 ans de vie (en moyenne, bien entendu…) = 200 ans d’expériences, histoires et compétences suspendues dans un groupe qui diffuse de la générosité et de la bienveillance (car ici on a le droit de maltraiter les idées, pas les gens), dans l’absence de jugement, dans la croyance que le ‘Feedback is a gift’.

2 siècles de talents qui ont décidé de se mettre au service de l’innovation collaborative et de faire confiance aux principes de la pédagogie inversée : une pédagogie où les élevés ne sont plus vus comme des récipients vides à remplir de connaissance par les maîtres, mais comme des acteurs qui peuvent co-créer le programme avec les intervenants, influencer et jouer avec les idées et les modèles grâce aux échanges, la collaboration, l’activation de l’intelligence collective.

pie2

Ici les cours s’organisent autour de la ‘boucle P.I.’ (P.I. = Pédagogie Inversée, mais dès le début je ne peux pas m’empêcher de penser à une belle pie avec les couleurs de son plumage inversées) pour permettre à la créativité de chaque individu d’éclore quand ce sera le bon moment pour elle, stimulée et nourrie par les échanges et les réflexions. (Pour plus d’infos sur la boucle PI et ses étapes, lire aussi l’article de Matthieu Saint-Raymond en cliquant ici…)

Apprentissages et évolution sont monitorés grâce aux grilles P.I. : des grilles où l’on retrouve la liste des concepts clés du cours.  Il reste aux participants (chaque participant a sa grille P.I.) à reporter leurs clés de compréhension en face de chaque concept. Je me suis prêté à l’exercice et c’est rassurant et étonnant de constater la quantité de concepts passés en revue, certains bien maîtrisés, certains à revoir, certains qui activent un peu plus ma curiosité et me donnent envie d’approfondir…

Le voyage de cette 2ème édition du D.U. Codesign peut démarrer, au nom de l’innovation collaborative qui marche pas à pas avec la responsabilité sociale, environnementale et citoyenne. Au programme : des échanges et des silences, des rencontres avec soi-même et avec les autres, des directions et des doutes, de la profondeur et de la légèreté, des tentatives et des marche-arrière. Pour gouter l’expérience d’un cheminement intellectuel et du cœur qui compte plus que tout résultat.

Je suis prêt à me laisser surprendre.

 

Restitution proposée Alessandro Attanelli, participant du Diplôme Universitaire Codesign.

Licence Creative Commons
Cette publication de Codesign-it! est mise à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution – Partage dans les Mêmes Conditions 4.0 International.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *